Actualité

Les États-Unis émettent un avis de niveau 4 avertissant les citoyens d'éviter les voyages internationaux

Le département d'État américain a annoncé jeudi un avis de voyage de niveau 4 pour tous les voyages internationaux fr raison de l'épidémie de coronavirus fr cours.

L'avis de voyage de niveau 4 est la restriction la plus grave et avertit les citoyens américains d'éviter tout voyage à l'étranger. Pour les résidents américains qui se trouvent actuellement dans d'autres pays, on leur demande de rentrer chez eux ou de se préparer à rester fr place dans un avenir prévisible.

Les États-Unis étaient à un avertissement de voyage de niveau 3 avant la mise à jour du secrétaire d'État Mike Pompeo, qui a encouragé les citoyens américains à reconsidérer leurs voyages dans d'autres pays.

À la mode maintenant

Les coronavirus sont une grande famille de virus communs à de nombreuses espèces animales, notamment les chameaux, les bovins, les chats et les chauves-souris.

La décision de modifier l'avis de voyage intervient environ une semaine après que le président américain Donald Trump a suspendu tous les voyages depuis l'Europe pendant 30 jours, sans le Royaume-Uni. L'avertissement mis à jour restreint désormais les voyages dans tous les pays.

Quant à la façon dont les compagnies aériennes réagissent à l'épidémie de coronavirus, Delta a annoncé mercredi qu'elle réduirait la capacité de passagers de 70% sur l'ensemble de son système – y compris une réduction de 80% sur le service international – jusqu'à ce que la demande pour les routes commence à rebondir.

United Airlines a révélé mardi qu'elle réduirait son nombre de vols prévus pour le mois prochain de 60% au total, dont une baisse de 42% aux États-Unis et au Canada et une baisse de 85% des vols internationaux.

L'Association américaine des voyages a annoncé mardi qu'elle prévoyait un impact de 809 milliards de dollars sur l'économie américaine et la perte de 4,6 millions d'emplois liés aux voyages dans le pays.

La semaine dernière, le président Trump a révélé que quatre grandes compagnies de croisière avaient suspendu les voyages à l'étranger pendant 30 jours dans le but de ralentir la croissance rapide du coronavirus. Plusieurs autres sociétés ont emboîté le pas et annulé les traversées dans un avenir prévisible.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer