Actualité

Un bateau de croisière infecté par un virus est enfin autorisé à accoster à Cuba

Braemar, le navire de croisière qui a été bloqué fr mer pendant des semaines après avoir été refoulé par plusieurs ports des Caraïbes fr raison de l'épidémie de COVID-19, a finalement été autorisé à débarquer dans un port cubain.

Le navire de croisière s'est d'abord vu refuser l'entrée du port de croisière de Romana, fr République dominicaine, le 27 février, car un nombre présumé de passagers présentaient des symptômes selon lesquels la compagnie de croisière, Fred Olsen Cruise Lines, a insisté sur le fait qu'elle n'était pas compatible avec celles du coronavirus.

Le 1er mars, Braemar a accosté à Sint Maarten. Certains passagers ont été autorisés à débarquer et sont retournés au Royaume-Uni. Le navire est ensuite retourné fr République dominicaine où plus de passagers avaient embarqué avant de s'embarquer dans les Caraïbes.

À la mode maintenant

Les coronavirus sont une grande famille de virus communs à de nombreuses espèces animales, notamment les chameaux, les bovins, les chats et les chauves-souris.

Le 9 mars, il a été confirmé que les passagers qui avaient débarqué à Sint Maarten avaient été testés positifs pour COVID-19 après leur retour au Royaume-Uni. La société a annoncé que cinq personnes à bord de Braemar qui présentaient des «symptômes pseudo-grippaux» étaient maintenues isolées dans le centre médical du navire.

Le navire a été autorisé à accoster à Curaçao le 10 mars afin que les passagers et les membres d'équipage puissent être testés. Personne n'a été autorisé à débarquer du navire. Un passager et cinq membres d'équipage ont été testés positifs pour le coronavirus.

Les personnes infectées ont été maintenues isolées alors que le navire tentait d'entrer dans son dernier port à la Barbade le 12 mars, mais les autorités ont demandé que le navire retourne aux Bahamas. Alors que les Bahamas ont autorisé le navire à accoster pour s'approvisionner, personne n'a été autorisé à débarquer.

Le navire est resté coincé pendant des jours alors que le nombre de personnes présentant des symptômes pseudo-grippaux est passé à 47. Enfin, le navire a été accueilli à quai au port de Mariel à Cuba le lundi 16 mars.

Les passagers seront autorisés à quitter le navire fr entrant dans le port. Selon ABC News, quatre vols charters pourront ramener les passagers au Royaume-Uni mercredi.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer